Fourmis ou termites ? Ne vous trompez plus !

Vous constatez une dégradation de vos structures en bois et la présence de petits insectes ? Vous n’arrivez pas à savoir s’il s’agit de fourmis charpentières ou de termites ? Il est vrai que les fourmis charpentières et les termites se ressemblent : les deux ont une tête, un thorax, un abdomen et 6 pattes. Leurs tailles sont variables et leurs colonies répondent quasiment à la même structure. Cependant, quand on y regarde de plus près, on peut constater la nette différence entre les deux.
L’équipe TTBR vous livre les différences majeures qui vous aideront à démasquer rapidement le vrai coupable des dégâts dans votre bois.
Contactez l’équipe TTBR pour une identification rapide et un traitement anti fourmis ou anti termites efficace dès maintenant !

Fourmis et termites : ils ne se ressemblent pas tant que ça…

En observant attentivement, vous pourrez constater des différences au niveau :

  • De la forme de l’abdomen : en effet, les termites n’ont pas une taille fine, contrairement aux fourmis, dont la taille est bien marquée,
  • Des antennes : les fourmis charpentières ont des antennes sous forme d’arcs ; celles des termites sont sous forme de chaînes perlées, bien droites,
  • Des ailes : les termites ont 4 ailes identiques et plus longues que leur corps ; les fourmis charpentières ont des ailes antérieures plus longues que ses ailes postérieures et bien proportionnée par rapport à leur corps,
  • De leur couleur : les fourmis charpentières sont de couleur rouge à brune, les termites sont de couleur plus claire, crème, parfois blanche.

Les fourmis et les termites : deux modes opératoires distincts

Les fourmis et les termites opèrent différemment. En effet, leur rapport à la lumière n’est pas le même. Leurs nids et leurs traces permettent également de les distinguer de manière évidente.

Rapport à la lumière :

Vous pouvez croiser aisément des fourmis à la lumière du jour près de la nourriture, des déchets ou en cuisine.
Les termites sont plutôt discrets et fuient la lumière. Ils sont en quête de cellulose et donc vous les trouverez à proximité des cloisons sèches, cartons, livres ou meubles.

Nids de fourmis et nids de termites :

Les fourmis charpentières creusent dans du bois pour s’y loger, mais elles n’en consomment pas. Les termites, quant à elles, y construisent leurs nids tout en se nourrissant de bois. Elles attaquent du bois en bon état, les fourmis privilégient le bois humide et détérioré.

Des traces très révélatrices de leur identité :

Les termites laissent derrière elles des tubes de boue rugueux, tandis que les fourmis charpentières construisent des tunnels lisses, à l’apparence soignée. Un autre indice de taille pour les identifier : les fourmis rejettent de la sciure de bois dans leur passage ; les termites laissent à proximité de leur nid une sorte de poudre noire, leurs excréments.

Infestation de fourmis ou infestation de termites : quel est le pire ?

On pourrait naturellement penser qu’une infestation de fourmis est moins nuisible pour une maison qu’une infestation de termites. Ce n’est pas tout à fait vrai… Même si les termites se nourrissent de bois et attaquent les fondations de la maison, les fourmis peuvent également causer des dégâts structurels importants en creusant des tunnels. Ses trous dans la charpente peuvent la fragiliser, voire la détruire.

Vous savez désormais différencier fourmis charpentières et termites. Faites appel à nos professionnels en les traitant efficacement dès maintenant !